Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

Huile de CBD pour l'inflammation : l'arme secrète ?

Publié par Bionat CBD le

Huile de CBD pour l'inflammation : l'arme secrète ?

Il semble que nous vivions à une époque où nous trébuchions d'une crise sanitaire à l'autre. Outre les bactéries résistantes aux antibiotiques et les épidémies d'opiacés, nous connaissons également les crises de l'inflammation chronique et des maladies inflammatoires chroniques. Nous avons assisté à un changement significatif de notre régime alimentaire, de notre mode de vie et de notre approvisionnement en nourriture. Cela a entraîné un déclin de l'état de santé général.

L'inflammation est la réponse naturelle de notre corps aux cellules nocives et aux agents pathogènes. Elle agit comme une mesure de protection contre les dommages initiaux subis par le système immunitaire. L'état inflammatoire se divise en deux catégories : aiguë et chronique. L'inflammation aiguë résulte de tissus lésés ou de pathogènes bactériens, tandis que l'inflammation chronique est provoquée par une inflammation aiguë constante ou par des agents étrangers.

Nous avons besoin d'une nouvelle façon de lutter contre ce problème, car les produits pharmaceutiques ne font pas le travail. L’huile de CBD pour l'inflammation pourrait-il être notre arme secrète contre l'inflammation ?

Les traitements traditionnels de l'inflammation et leurs effets secondaires

Huile de CBD pour l'inflammation - Guérir est possible

L'inflammation peut donner lieu à diverses affections médicales, les maladies cardiaques et le cancer étant parmi les plus graves. Cependant, l'inflammation chronique est également associée aux :

  • maladies osseuses (telles que l'ostéoporose),
  • complications de troubles métaboliques (comme le diabète de type 2),
  • maladies inflammatoires chroniques (telles que la BPCO et la maladie de l'intestin irritable),
  • troubles neurologiques (tels que les maladies d'Alzheimer et de Parkinson).

De plus, les statistiques sur la santé en Europe sont très sombres. Saviez-vous, par exemple, que 5,2 % de la population française est atteinte de diabète, soit 3,5 millions de personnes traitées pour le diabète ? Ou saviez-vous que 300 000 à 600 000 personnes en France souffrent d'arthrite et de maladies articulaires ? En outre, plus de 3 millions de français sont concernés par la maladie d'Alzheimer et, compte tenu du taux d'augmentation actuel, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime à 29 % le taux d’obésité en France en 2030.

La liste est longue et la gamme des traitements pharmaceutiques contre l'inflammation ne s'améliore pas ! De plus, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont le traitement pharmaceutique le plus courant pour les inflammations. En voici quelques-uns :

  • l'aspirine
  • ibuprofène (Motrin, Advil)
  • Naproxen (Aleve)
  • celecoxib (Celebrex)
  • oxaprozine (Daypro)
  • piroxicam (Feldene)

L'une des principales préoccupations concernant les AINS facilement disponibles en vente libre, tels que l'aspirine et l'ibuprofène, est que les gens les prennent comme des bonbons sans la supervision d'un médecin et sans se rendre compte de la formidable gamme d'effets secondaires induite. Entre autres, on distingue :

  • Vomissements
  • Nausées
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Étourdissements
  • La somnolence

Les effets secondaires les plus graves sont les insuffisances hépatiques et rénales, les ulcères et les saignements prolongés après une blessure ou une opération. Plus inquiétant, cependant, est le fait que les AINS augmentent le risque d'accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques potentiellement mortels. Compte tenu des problèmes associés à ces médicaments, il n'est guère surprenant d'apprendre que les patients recherchent désespérément des alternatives telles que la détermination à acheter cbd anti-douleur pour leurs soucis d'inflammation.

Huile de CBD pour l'inflammation : Comment justifier l’interaction ?

La réponse est simple. Il faut changer notre régime alimentaire et augmenter notre indice d'oméga 3. Cependant, la solution n'est pas aussi simple que pour un pourcentage croissant d'Américains, car un changement majeur de régime alimentaire n'est pas une mince affaire. L’huile cbd anti-inflammatoire est depuis longtemps associée à des qualités anti-inflammatoires et de soutien immunitaire, et la demande pour ce cannabinoïde a considérablement augmenté étant donné sa grande disponibilité.

Les deux principaux récepteurs de cannabinoïdes dans votre système nerveux sont le CB1 et le CB2. Alors que le THC est plus efficace lorsqu'il s'agit du CB1 (contrôle la perception, l'humeur, le sommeil, la mémoire et l'appétit), le cbd cannabis a un impact plus important sur le récepteur CB2 (affecte le système immunitaire).

L'inflammation étant une "réponse immunitaire", il est important que tout composé se concentre sur le récepteur CB2 pour réduire l'inflammation chronique. Bien que l’huile cbd ne soit pas le seul composé du cannabis connu à activer le récepteur CB2, il est le plus abondant.

Huile de CBD pour l'inflammation : Que peut-on dire par rapport aux recherches scientifiques ?

 

Huile de CBD pour l'inflammation - Ne pas négliger cette approche

 

Les études les plus passionnantes sur l’huile de cbd pour l'inflammation ont sans doute montré qu'il s'agit de la plus puissante de toutes les options anti-inflammatoires. Elle remporte la concurrence acharnée des oméga-3, de la vitamine C et de divers antioxydants.

Plusieurs composés présents dans la marijuana contribuent à réduire l'inflammation, mais le CBD est sans doute le plus efficace. Une étude sur des souris de l' « Imperial College de Londres » par exemple, suggère que le CBD possède de puissantes capacités anti-inflammatoires. Les chercheurs ont découvert que lorsque les souris reçoivent 5 mg/kg de l’huile de cbd, leur inflammation diminue jusqu'à 50 %. Curieusement, les effets anti-inflammatoires du CBD étaient moins perceptibles lorsque les souris recevaient 25 mg/kg de poids corporel.

En outre, une étude réalisée en 2011 pour la revue « Free Radical Biology and Medicine » a examiné l'impact du CBD sur l'inflammation causée par le stress oxydatif. Elle a conclu que le cannabidiol était efficace et réduisait le risque de dommages et de dysfonctionnement des organes.

Enfin, une étude de 2015 sur la dépendance aux drogues et à l'alcool a examiné les niveaux d'inflammation chez les personnes qui fument de la marijuana et les a comparés à ceux des personnes qui n'en fument pas. Les chercheurs ont observé 1 115 personnes ayant récemment fumé de la marijuana et 8 041 non-fumeurs.

Le but étant d'examiner l'influence de la plante sur la protéine C réactive (CRP). Ce dernier est un marqueur d'inflammation qui pourrait indiquer un risque accru de maladie cardiaque. Les résultats de l'étude ont montré que les personnes qui avaient fumé de la marijuana au cours des 30 jours précédents présentaient des taux de PCR inférieurs à ceux des non-fumeurs.

Huile de CBD pour l'inflammation : Dernières réflexions

En termes simples, l'inflammation est douloureuse et dommageable pour l'organisme si elle se prolonge sur de longues périodes. Au pire, c'est le signe que vous souffrez d'un problème médical grave qui nécessite des soins médicaux. Si les AINS peuvent vous apporter un soulagement raisonnablement rapide, les effets positifs ne sont que temporaires et peuvent s'accompagner d'effets secondaires à long terme s'ils ne sont pas utilisés de manière sûre.

En revanche, l’huile de CBD pour l'inflammation est un produit de la médecine végétale entièrement naturelle. Elle se présente sous diverses formes, notamment sous forme d'huiles, de gommes, de comestibles, de teintures, d'onguents topiques, etc. Les meilleurs vendeurs de CBD s'assurent que leurs produits contiennent peu ou pas de THC, pas d'additifs et pas d'OGM.

Si l'inflammation fait de votre vie un enfer, prenez le temps de faire des recherches de qualité. Il existe à cet effet de nombreuses marques réputées qui proposent des produits CBD au chanvre légaux et de haute qualité pour apaiser votre douleur. Cela dit, assurez-vous de faire des recherches sur les lois spécifiques de l'État (ou même de la ville) dans lequel vous vivez.

La plupart des entreprises de l’huile de cbd pour douleurs chroniques expédient leurs produits dans les 50 États. Cependant, il est toujours payant de faire ses devoirs et de se renseigner sur les lois spécifiques de l'État dans lequel vous vivez.

Huile de CBD pour l'inflammation : Quelle utilisation en faire ?

Les huiles CBD sont des produits thérapeutiques livrés après commande. Le contenant est muni d’une d’un compte-goutte incorporé dans le bouchon de manière très pratique. En vue d’optimiser l’efficacité des effets de l’huile CBD, il est fortement recommandé de la garder une fois mise en bouche, sous la langue durant environ 60 minutes. Le produit a une assimilation optimale en fait lorsqu’il est consommé par la voie sublinguale contrairement à la voie de consommation orale classique.

Si vous ne supportez le la consommation directe de l’huile CBD, vous n’avez pas à vous en faire. Il est possible de la consommer en association avec d’autres produits alimentaires. Vous pouvez ainsi l’ajouter au sucre ou la mélanger au yaourt. Cette astuce est valable pour tout autre aliment pourvu que cela vous facilite la consommation.

Avant toute consommation, vous devez secouer le flacon afin d’homogénéiser le contenu. Le produit doit se conserver au frais à un endroit bien sec à l’abri des rayons lumineux. Vous pouvez utiliser le produit jusqu’à six mois après son ouverture. Il faut cependant signaler que l’utilisation de l’huile cbd peut justifier la survenue de certains effets secondaires. En cas d’inquiétude particulière, contactez rapidement votre médecin pour des conseils.

Le CBD, peut-il être considéré comme étant une drogue ?

Détenir du CBD ou des produits dérivés n’est absolument pas considéré comme étant une illégalité. En réalité, la législation n’a pas clairement statué sur cet aspect. De ce fait, vous ne commettez aucune infraction en utilisant le cbd ou les produits dérivés. Par ailleurs, le CBD n’est nullement un produit pouvant générer de la dépendance et ne contient pas de substances psychoactives contrairement au THC ou des produits dérivés. Cependant, vous ne devez manipuler ou consommer le cbd que si vous avez au moins 18 ans. La vente est d’ailleurs interdite aux mineurs.

Par rapport à sa probable toxicité, il faut rappeler que l’OMS s’est prononcée sur le CBD en novembre 2017 à l’issue d’une réunion des experts de la pharmacodépendance. Elle affirme que « le CBD ne semble pas présenter de danger ». Plus loin, elle affirme également qu’« il n’est donc pas nécessaire de le classer comme substance règlementée ». Elle laisse ainsi le libre choix à chaque nation de légiférer sur le CBD ainsi que des produits dérivés. Dans le contexte français, le CBD et produit dérivés sont tolérés pour usage. La seule condition est qu’il doit contenir moins de 0,2 % en THC. Le CBD consommé avec moins de 0,2 % de THC ne présente aucun préjudice pour la santé humaine.  

Huile de CBD pour l'inflammation : Respecter les règles de consommation

Huile de CBD pour l'inflammation - Optimiser l'efficacité à travers une bonne consommattion

Le CBD ou les produits dérivés sont à consommer avec modération. Le caractère inoffensif du ce produit sur la santé comme l’a démontré les résultats scientifiques jusque-là est un véritable atout. Cependant, il est important de le consommer dans les limités de modération. Les risques ne sont pas encore clairement définis sur la santé de l’homme. Autrement dit, son innocuité sur la santé du consommateur peut ne pas être pour l’instant mis en évidence.

Les recherches sont toujours en cours pour trancher définitivement en ce qui concerne la qualité du CBD et les dérivés. Pour l’instant, tirez le maximum de profit des bienfaits du CBD en lançant vos commandes auprès des fournisseurs qui vende de la qualité. Préférez les produits issus de l’agriculture bio. Le cbd ayant des effets thérapeutiques quand bien même la science n’a pas encore confirmé définitivement les résultats par rapports à cet aspect, n’est pas exempte de effets secondaires.

Huile de CBD pour l'inflammation : Quelles sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires relatifs à la prise du CBD ou produits dérivés sont disparates et varient selon le consommateur. Il faut cependant souligner qu’il n’en résulte rien de méchant. Certaines personnes peuvent se plaindre quelque fois de somnolence. Pour ce faire, si vous avez l’habitude de conduire, il est nécessaire de faire déjà l’essai lorsque vous êtes au repos pour vous assurer des effets. SI vous ressentez de la somnolence, vous déduisez que vous ne devrez pas consommer de l’huile cbd et prendre le volant l’instant d’après.

Le surdosage peut aussi générer un engourdissement des muscles qui peut disparaître de lui-même. Pour cette raison, vous devez éviter l’automédication. Rapprochez-vous d’un professionnel de la santé afin de recevoir les conseils adéquats. Les recherches scientifiques n’ont pas encore établi clairement le type d’influence que le cbd peut avoir sur un enfant en gestation. Il est prudent d’éviter sa consommation lorsque vous est enceinte.

 

Notre recommandation d'huile biologique BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.