Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

CBD pour MII : recherche actuelle sur l'efficacité

Publié par Bionat CBD le

CBD pour MII : recherche actuelle sur l'efficacité

Les maladies inflammatoires de l'intestin (MII) sont des affections inflammatoires qui affectent les divers organes du tube digestif : la bouche, l'œsophage, l’estomac, le petit et le gros intestin, et l’anus. Environ 200 000 personnes en France vivent avec une MII. Les MII les plus courantes sont la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

Malheureusement, il n’existe aucun traitement permettant de guérir les MII. Les médicaments se concentrent donc sur la réduction des inflammations et des autres symptômes. Bien qu'il y ait actuellement plusieurs traitements médicaux disponibles sur le marché, ces traitements ne permettent pas de contrôler certains symptômes, tels que les fortes douleurs abdominales, les selles sanglantes, les diarrhées et la perte d'appétit.

C'est pourquoi, les patients commencent à chercher ailleurs un soulagement aux symptômes des MII. Beaucoup se tournent notamment vers les produits à base de cannabis, dont le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC), en espérant que cela les soulagera.

Cet article se penche sur l’état actuel des recherches portant sur l’utilisation du CBD dans le traitement des MII.

Qu'est-ce que le CBD ?

 

CBD pour MII - Bénéficier des effets positifs de cette substance

 

Le CBD est un composé naturel que l'on trouve dans la plante de cannabis. Il peut aider à traiter de nombreux types de maladies chroniques.

Contrairement au THC, le CBD n'est pas psychoactif, ce qui signifie qu'il ne donne pas la sensation planante généralement associée à la marijuana. En effet, il interagit différemment avec le système endocannabinoïde.

Bien que les deux composés soient connus pour leurs bienfaits médicinaux, beaucoup de personnes préfèrent le CBD, afin d’éviter les effets secondaires psychoactifs du THC.

Le CBD présente de nombreux bienfaits pour la santé, qui vont de la réduction de l'anxiété et de la douleur à la lutte contre les inflammations. Cela le rend particulièrement utile pour le traitement de beaucoup de formes de maladies chroniques, notamment les MII.

Ce que dit la recherche sur le CBD et les MII

CBD pour MII - Une substance efficace

Bien que le cannabis soit utilisé depuis des milliers d'années pour traiter les inflammations de l'intestin, les études scientifiques sur le CBD sont beaucoup plus récentes. Au fur et à mesure qu’elles se multiplient, on commence à avoir une idée plus précise du rôle du CDB dans l'organisme. Voici ce que nous savons jusqu'à présent :

  • Le CBD peut aider à mieux gérer les symptômes des MII : une étude effectuée en Israël, en 2018, qui n'a pas encore été publiée, a montré que le CBD aidait les personnes atteintes de la maladie de Crohn à mieux gérer leurs symptômes. Il est cependant intéressant de noter qu’il n'a pas réellement réduit les inflammations des intestins.
  • Le CBD peut aider à réduire les fuites intestinales : une étude examinant l'utilisation de CDB et de palmitoyléthanolamide (PEA) pour réduire l'hyperperméabilité intestinale ou les fuites intestinales a été effectuée en 2019. Le PEA est un amide d'acide gras fabriqué par le corps, connu pour réduire la douleur causée par l'inflammation. L'étude a montré que le CBD et le PEA pris ensemble permettent de réduire la perméabilité du côlon, ce qui pourrait être bénéfique pour les personnes atteintes de MII. L'étude a cependant noté aussi la présence de beaucoup de variables susceptibles d’affecter les résultats. D’ailleurs, cette étude n'a pas été effectuée exclusivement sur des personnes atteintes de MII.
  • Le CBD peut aider à traiter la colite lorsqu'il est pris avec d'autres cannabinoïdes : une étude effectuée en 2016 sur des souris a montré que la prise de CDB isolé n'avait aucun effet sur la colite, mais que la prise de CBD en association avec d'autres cannabinoïdes a pour effet de réduire les dommages causés par la colite.

On peut donc conclure que le CBD pourrait avoir un effet positif sur les symptômes associés aux MII. Cependant, la recherche n’est pas encore assez avancée pour le dire avec certitude, encore moins pour ce qui est des effets sur les inflammations elles-mêmes.

La communauté médicale reconnaît qu'il n'y a pas encore assez de données d'essais cliniques pour prouver l'efficacité, la sécurité et la tolérance à long terme d’un traitement au CBD chez les personnes atteintes de MII. Des recherches plus approfondies sur l'utilisation de la CDB dans le traitement des MII sont en cours.

Comment le CBD soulage les symptômes des MII

Comme mentionné précédemment, le CBD influe sur le système endocannabinoïde, mais les chercheurs ne savent pas encore exactement comment il fonctionne.

Il y a deux théories principales. La première est que le CBD utilise les cannabinoïdes naturels déjà présents dans le corps et les pousse à rester actifs plus longtemps. La deuxième est que le CBD se lie aux récepteurs présents dans le corps.

Le CBD et les récepteurs de l'organisme

En se liant aux récepteurs de sérotonine, le CBD peut contribuer à réduire l'anxiété, la douleur, les nausées et les interruptions du sommeil. Ces symptômes sont courants chez les personnes atteintes de MII.

Lorsque le CBD se lie aux récepteurs vanilloïdes, il peut modifier la perception de la douleur et réduire les inflammations. Une étude plus ancienne a démontré que l’administration de CBD à des rats permet d’activer les récepteurs vanilloïdes. Cela pourrait expliquer pourquoi le CBD contribue à réduire les inflammations dans l'organisme.

Et les inflammations ?

Le CBD permet-il aussi de réduire les inflammations chez les personnes atteintes de MII ?

Jusqu’ici, la plupart des études sur les effets du CBD chez les personnes atteintes de MII ont été effectuées soit sur des animaux, soit sur des échantillons de tissus humains prélevés par biopsie. Les résultats sont prometteurs, mais il faudrait davantage de recherches et, surtout, des études portant sur des humains, afin de réellement comprendre les effets du traitement.

Dans le cadre d’une de ces études, les chercheurs ont suscité une inflammation intestinale (colite) chez des rongeurs, avant de comparer l’efficacité du CBD et du THC à celle de la sulfasalazine (un des médicaments anti-inflammatoires les plus courants), pour le soulagement de l’inflammation connexe. Les résultats ont montré que le CBD seul était inefficace, tandis que le THC seul, à dose suffisante, était encore plus efficace que la sulfasalazine. Un autre point intéressant est qu’un effet de synergie a été constaté en associant une plus faible dose de THC (inefficace si utilisée seule) au CBD. Ce traitement combiné était encore plus efficace que celui déjà observé, à base de THC seul, tout en ayant moins d’effets secondaires dus à une plus forte dose de THC. Ce traitement à base de THC et de CBD a également amélioré le mouvement des muscles du côlon.

Une autre étude effectuée sur des animaux a permis de comparer l’efficacité de différentes méthodes d’administration du CBD utilisé seul, pour la réduction des inflammations dues à la colite. Les chercheurs ont constaté que l’administration du CBD après le début d’une inflammation permettait de la réduire, tandis que l'administration de CBD avant le début d’une inflammation permettait de l’éviter complètement. L’analyse de biopsies provenant de patients atteints de colite ulcéreuse a également permis de démontrer l’efficacité du CBD en tant qu’agent anti-inflammatoire, qu’il s’agisse de biopsies provenant d’un patient en phase de rémission ou de maladie active. Cette étude a permis de constater que le CBD a un effet sur les cellules gliales entériques, qui constituent la première ligne de défense contre les pathogènes nocifs. En présence d’agents pathogènes, ces cellules fabriquent une protéine, qui stimule le processus inflammatoire, mais le CBD a pour effet de moduler cette protéine afin de réduire l’inflammation.

Et pour la maladie de Crohn ?

CBD pour MII - Une substance efficace contre la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une MII chronique, dont les causes sont inconnues, qui peut affecter tous les éléments de l'appareil digestif, de la bouche à l'anus, ainsi que la peau, les articulations et les yeux. Elle se caractérise par des inflammations qu’on constate le plus souvent au niveau de l'iléon et du côlon, qui peuvent provoquer des fissures et des cicatrices. Elle se développe par des périodes de crises intenses, suivies de périodes de rémission au cours desquelles les symptômes disparaissent. Elle peut également provoquer d’autres symptômes non digestifs, notamment la fatigue et des douleurs articulaires. Enfin, elle constitue un facteur de risque pour le développement de certains types de cancer, notamment colorectal.

Les traitements les plus courants pour la maladie de Crohn sont les anti-inflammatoires, les corticoïdes, les antibiotiques et les immunomodulateurs. Le CBD est-il efficace pour traiter la maladie de Crohn ?

Dans le cadre d’une étude rétrospective observationnelle, en Israël, une trentaine de patients atteints de de la maladie de Crohn, qui avaient fait le choix d’un traitement à base de cannabis (mais pas forcément exclusivement de CBD), ont répondu à une série de questions sur la gravité de leurs symptômes, les traitements médicaux qu’ils avaient suivi précédemment et les raisons de leurs choix. Leurs réponses ont été comparées aux données figurant dans leurs dossiers médicaux, afin d’en tirer des informations objectives sur la gravité de la maladie. Tous les participants à l’étude ont répondu que le traitement avait eu un effet positif, tandis que 21 d’entre eux ont fait état d’une réduction importante de leurs symptômes. Surtout, le traitement a permis de réduire la quantité de médicaments requise pour apaiser les symptômes de la maladie de Crohn. La principale limite de cette étude, autrement très prometteuse, est qu’elle ne permet que de mesurer l’efficacité du traitement au cannabis en général, sans plus de précisions sur quels sont les cannabinoïdes particuliers dont les effets se font sentir.

Comment utiliser le CBD dans le traitement des MII

Le CDB existe sous de nombreuses formes, notamment les pilules, les huiles, les baumes, les lotions, les vaporisateurs et les produits alimentaires. Bien que tous ces produits puissent avoir des effets positifs sur les symptômes, le mode d'administration influe sur la rapidité avec laquelle vous pouvez vous sentir soulagé.

L'effet le plus rapide sera généralement obtenu en fumant ou en vapotant le CBD, tandis que de le manger ou de l'appliquer sur votre peau aura l'effet le plus lent. Gardez à l'esprit que, bien que la fumée et les vapeurs produisent des effets rapides, elles peuvent avoir d'autres effets néfastes sur votre santé.

Directives d'achat

Le marché actuel des produits à base de CBD en vente libre n'est pas réglementé et s'élargit chaque jour. Avant d'acheter quoi que ce soit, prenez le temps de faire des recherches sur l'entreprise et sur le produit.

Voici quelques questions à vous poser en comparant les produits à base de CBD : quelle est la pureté de la CDB et quelle est la quantité contenue dans le produit ? Existe-t-il un test d'analyse permettant d'évaluer son efficacité ? Contient-il du THC ? Si oui, en quelle quantité ? D'où provient le CDB ? Quels sont les autres ingrédients contenus dans le produit ?

Il est recommandé de choisir un produit fabriqué à partir de cannabis issu de l’agriculture biologique.

Par ailleurs, certaines recherches montrent que le CDB à spectre complet ou large est plus efficace que l'isolat de CDB. C'est ce qu'on appelle l'effet d'entourage.

Le CBD à spectre complet contient tous les cannabinoïdes présents dans le cannabis. Le CBD à spectre large contient d'autres cannabinoïdes en plus du CBD, mais il ne contient pas de THC. L'isolat de CBD est composé de CBD pur, sans aucun autre cannabinoïde.

Effets secondaires et problèmes de sécurité liés au CBD

Les avantages potentiels du CDB sont supérieurs aux effets secondaires associés à sa consommation. Il est cependant important de noter que des études font état d’effets secondaires potentiels : fatigue, diarrhées, changements d'appétit, changements de poids, etc.

Au-delà des effets secondaires, des études ont montré que le CDB pourrait avoir un effet sur le foie, semblable à celui de l'alcool. Malgré cela, le CBD est généralement considéré comme sûr et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le décrit comme tel.

Il est important de noter que, puisque le CBD n'est pas réglementé, il n'existe actuellement aucune directive officielle pour son dosage. Il est préférable de commencer avec une faible dose et de l'augmenter jusqu'à obtenir l'effet souhaité.

Comme pour tous les médicaments et compléments, en particulier ceux qui ne sont pas réglementés, avant d'essayer un traitement à base de CBD, parlez-en à votre médecin. C’est particulièrement important si vous prenez actuellement d'autres médicaments, à cause des interactions possibles.

 

Notre recommandation d'huile biologique BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Bionat CBD