Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

Le CBD comme traitement contre la maladie de Parkinson

Publié par Bionat CBD le

Le CBD comme traitement contre la maladie de Parkinson

Le cannabidiol (CBD) est un composé naturel que l'on trouve dans les plantes de cannabis. Ce composé est connu sous le nom de cannabinoïde. Le cannabis en contient plusieurs centaines, bien que seuls quelques-uns soient bien connus et largement étudiés. Le CBD n'a pas les effets psychoactifs du tétrahydrocannabinol (THC), le plus célèbre des cannabinoïdes du cannabis. Il ne fait donc pas planer. Il a cependant d'autres effets bénéfiques potentiels.

Les recherches suggèrent que le CBD pourrait aider à réduire l'anxiété et à soulager la douleur. Ce composé aurait aussi des vertus neuroprotectrices. Les bienfaits potentiels du CBD pour le cerveau et le système nerveux ont suscité beaucoup d'attention ces dernières années, en particulier chez les personnes souffrant de troubles neurologiques comme la maladie de Parkinson (MP).


La maladie de Parkinson est une maladie neurologique qui entraîne la destruction des neurones producteurs de dopamine. Il s’agit de la deuxième maladie neurodégénérative la plus courante en France après la maladie d’Alzheimer, avec plus de 10 millions de cas dans le monde et plus de 100 000 cas en France. Elle se manifeste surtout chez les personnes âgées. Il s’agit d’une maladie incurable pour laquelle les seuls traitements existants ont pour objectif de réduire ses symptômes.

La recherche est relativement récente et limitée, mais certaines études se sont révélées prometteuses pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Voyons comment le CBD pourrait aider à soulager les symptômes de ce trouble neurologique évolutif.

Le CBD comme traitement de la maladie de Parkinson

La maladie de parkinson - Le CBD est efficace en traitement complémentaire

Le CBD n'a jamais été utilisé à long terme chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. De plus, les recherches sur les bienfaits de ce cannabinoïde ont commencé il y a quelques décennies seulement. Cela implique que la recherche est limitée et que souvent, les études qui ont été réalisées sont d’une envergure très modeste. Les scientifiques et les médecins doivent mener des efforts à plus grande échelle pour confirmer les bienfaits éventuels du CBD chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.


Certaines études suggèrent cependant que le CBD pourrait avoir des effets positifs, notamment en ce qui concerne les symptômes non moteurs tels que la dépression, l'anxiété et les troubles du sommeil.

Douleur

Une petite étude effectuée en 2014 par une équipe de chercheurs brésiliens sur 22 personnes atteintes de la maladie de Parkinson a révélé que la consommation de cannabis aidait à réduire la douleur. Cependant, cette étude a été effectuée avec de la marijuana médicale qui contient à la fois du CBD et du THC.

Cependant, des études effectuées sur des animaux ont montré que le CBD seul est efficace pour réduire les  douleurs et inflammations, deux facteurs qui peuvent affecter régulièrement les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Tremblements

Certains traitements courants de la maladie de Parkinson peuvent provoquer des tremblements liés aux médicaments ou des mouvements musculaires incontrôlés. Le traitement médicamenteux ne permet pas d'améliorer la situation et pourrait même l'aggraver. Comme solution possible, une étude plus ancienne et de moindre envergure a montré que le CBD pourrait contribuer à faciliter les mouvements musculaires.

Dépression

Aucune étude n’a été effectuée spécifiquement sur les effets du CBD sur la dépression provoquée par la maladie de Parkinson. Des études plus générales ont cependant montré que les traitements à base de CBD sont efficaces pour réduire les symptômes dépressifs. En France, l’hôpital de la Timone à Marseille compte tester prochainement les effets d’un spray à base de cannabis thérapeutique sur une trentaine de patients atteints de la maladie de Parkinson.

Psychose

La psychose est une complication possible de la maladie de Parkinson. Elle peut provoquer des hallucinations, des délires et des phases de paranoïa. Jusqu'à 50 % des personnes atteintes de la maladie de Parkinson font l'expérience de cette complication. Elle est plus fréquente chez les personnes qui en sont à un stade avancé de la maladie.


Bien qu'il existe des médicaments pour traiter la psychose de Parkinson, certains spécialistes se sont demandé si un traitement complémentaire à base de CBD pourrait être bénéfique. Ainsi, une petite étude réalisée en 2009 sur un échantillon de personnes atteintes de la maladie de Parkinson et présentant des symptômes psychotiques a montré que le composé réduisait effectivement la gravité des symptômes. En plus de cela, le CBD n'a pas causé d'effets indésirables.

Sommeil

Les troubles du sommeil et le manque de sommeil de qualité sont une préoccupation majeure pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Les rêves ou les cauchemars vifs, ainsi que les mouvements pendant le sommeil, sont fréquents. Des études ont démontré qu’un traitement à base de cannabis ou de CBD seul pourrait contribuer à réduire les troubles du sommeil.

Qualité de vie

La maladie de parkinson - Utiliser le CBD permet de profiter pleinement de la vie

En raison des nombreux bienfaits potentiels du CDB pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, les chercheurs ont suggéré qu’un traitement complémentaire à base de ce composé associé au traitement médicamenteux habituel pourrait contribuer à améliorer la qualité de vie des patients.

D’après une étude, la consommation de CBD permet d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie de Parkinson qui ne présentent pas de symptômes ou de troubles psychiatriques. Cette étude a également été réalisée sur un très petit groupe de personnes, de sorte que des recherches plus approfondies sont requises pour étayer les conclusions.

Statut légal

En France, le THC est considéré comme un produit stupéfiant, et la consommation de cannabis même à des fins thérapeutiques est donc strictement réglementée. La production de CBD n’est autorisée qu’à partir de plantes contenant moins de 0,2% de THC. Toutefois, la loi de l’Union Européenne fixe ce seuil à 0,3%. Par ailleurs, le produit final ne doit contenir aucune trace de THC.

Il n'y a pas de traitement à base de cannabis pour la maladie de Parkinson approuvé par les autorités compétentes. Cependant, Epidiolex, un médicament à base de CBD a été approuvé pour traiter deux formes rares d'épilepsie. Des chercheurs de l'Université du Colorado aux Etats-Unis utilisent ce médicament pour étudier ses bienfaits sur les personnes souffrant de tremblements liés à la maladie de Parkinson. L'étude en est à sa deuxième phase.

Cependant, il s'agit également d'une petite étude menée sur seulement 10 personnes. Des études plus importantes seront nécessaires pour confirmer ou infirmer ces conclusions.

La CDB comme moyen de prévention de la maladie de Parkinson

Des chercheurs ont découvert que la CDB pourrait aider à prévenir la maladie de Parkinson, mais pour l'instant la recherche ne se fait que sur les animaux. De plus, les études existantes suggèrent que le CBD n’a aucun effet sur la maladie de Parkinson une fois qu'elle s’est déclarée. Il pourrait n'être utile qu'en tant que traitement préventif.

Les études effectuées sur des hommes afin de déterminer si le CBD pourrait contribuer à prévenir la maladie de Parkinson n'ont pas donné de résultats significatifs. Des recherches supplémentaires sont requises afin de comprendre pourquoi ce composé a un effet protecteur sur le cerveau des animaux, mais pas pour autant que nous puissions en juger sur le cerveau humain.

Lorsque les symptômes de la maladie de Parkinson commencent à se manifester chez une personne atteinte, 60% environ des neurones récepteurs de dopamine du cerveau sont déjà détruits. La plupart des essais cliniques n'utilisent le CBD qu'après qu'un diagnostic ait été posé.

Il est difficile de savoir à l’avance qui développera la maladie de Parkinson ou non. Les stratégies de prévention sont peu nombreuses, de sorte qu'il est difficile de savoir qui pourrait bénéficier des mesures de prévention du CBD.

Comment utiliser le CDB comme traitement pour la maladie de Parkinson ?

Si vous n’avez pas l’habitude du CBD, vous serez peut-être curieux de savoir quelle est la meilleure façon de le prendre si vous êtes atteint de la maladie de Parkinson.

Le CBD est disponible sous les formes suivantes :


Huiles et teintures : sous forme liquide, ces formes de CBD peuvent être avalées ou absorbées par voie sublinguale (sous la langue). Cela peut être une bonne option si vous avez des difficultés à avaler des pilules ou à mâcher des gommes.

Lotions et crèmes : les effets des lotions et des crèmes infusées au CBD peuvent mettre plusieurs heures à se faire sentir, mais ces produits peuvent être utiles pour traiter la douleur ou la raideur des mains et des articulations.

Capsules et pilules : en cas de prise de CBD sous forme de capsule ou de pilule, un retard dans les effets peut être constaté. Autrement, ce mode de consommation peut être idéal pour les personnes souffrant de tremblements qui les empêchent de doser correctement un liquide.

Produits alimentaires : les gommes sont une forme populaire de CBD. Vous pouvez également trouver du CBD dans certains  produits alimentaires, bien que le dosage ne soit pas toujours aussi précis en comparaison aux autres modes de consommation.

Vapeur : l'huile de CBD peut être vapotée (dans une cigarette électronique) ou inhalée. Avec ce mode de consommation, les effets commencent rapidement. Cependant, la vaporisation peut abîmer les tissus pulmonaires ou aggraver des symptômes comme la toux ou le mal de gorge.

Effets secondaires et risques du CBD

La maladie de parkinson - Le CBD a très peu d'effets secondaires

D’après la plupart des études, le CDB est bien toléré. Il ne provoque que rarement des effets secondaires, et ceux-ci ont tendance à être légers. Il s’agit notamment de la fatigue, des changements d'appétit, de la diarrhée et des nausées.

Il peut cependant y avoir des interactions entre le CBD et des médicaments disponibles sur ordonnance ou en vente libre. Consultez votre médecin avant de prendre du CBD, surtout si vous prenez des médicaments dont l’étiquette contient une mise en garde contre le pamplemousse. En effet, le CBD et le pamplemousse ont des effets similaires sur certaines enzymes liées au métabolisme des médicaments.


CBD vs traitement “classique” de la maladie de Parkinson

N'oubliez pas qu'il existe un traitement établi pour la maladie de Parkinson, mais celui-ci n'est pas parfait. La lévodopa est le traitement le plus efficace et le plus couramment utilisé contre la maladie de Parkinson. Ce médicament aide à reconstituer le niveau de dopamine dans le cerveau.

La lévodopa s'attaque à de nombreux symptômes moteurs de la maladie de Parkinson qui incluent les tremblements ou des raideurs musculaires. Cependant, ce médicament n’a pratiquement aucun effet sur les symptômes non moteurs de la maladie de Parkinson. Or, ce sont souvent ces symptômes qui affectent le plus la qualité de vie des personnes atteintes. Il s'agit notamment d'anxiété, de dépression et de perturbations du sommeil.


De plus, l'utilisation prolongée de la lévodopa peut provoquer des effets secondaires tels que l'agitation, l'anxiété, la confusion et la nausée. Elle peut également provoquer un type de tremblement qui est le résultat du médicament lui-même, et non de la maladie de Parkinson.


Le CBD semble être le mieux adapté pour traiter ces problèmes non moteurs et ces effets secondaires potentiels, plutôt que les problèmes moteurs. Une étude effectuée sur plus de 200 personnes a révélé que la consommation de cannabis avait une grande efficacité afin de réduire les symptômes non moteurs. Cependant, cette étude portait sur le THC avec du CBD, et non sur le CBD seul.

Conclusion

Les recherches sur le CDB comme traitement pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont prometteuses. Ce cannabinoïde pourrait non seulement soulager les symptômes de la maladie dégénérative elle-même, mais aussi atténuer les effets secondaires du traitement le plus courant.


Il est cependant important de garder à l’esprit que l’étendue de ces études demeure assez limiter. Des études plus vastes et plus approfondies sont requises avant que le CBD ne reçoive le feu vert des médecins et des autorités compétentes. Pourtant, les résultats sont prometteurs et il y a donc lieu d'être optimiste pour l’avenir.


Certains médecins sont de plus en plus ouverts au CBD en tant que traitement complémentaire. Si vous voulez essayer un traitement à base de CBD, parlez-en à votre médecin. Décrivez-lui vos symptômes et le soulagement que vous espérez ressentir grâce au CBD ou à d'autres traitements complémentaires.

 

Notre recommandation du 3 meilleurs produits biologiques BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.