Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

Le composé de cannabis peut aider à réduire les symptômes de la psychose

Publié par Bionat CBD le

Le composé de cannabis peut aider à réduire les symptômes de la psychose

La psychose est une maladie grave qui se manifeste chez les humains. Les symptômes de la psychose sont multiples et diversifiés. Les patients atteints de cette maladie ont plus de chance d'être guéris lorsqu'on détecte très tôt les premiers signes. Toutefois, les médicaments disponibles pour le traitement ont des effets secondaires qui peuvent être graves. Face à cette situation, certaines personnes se tournent vers le CBD qui est un potentiel traitement des symptômes de la psychose. Que pense le monde scientifique de cet état de choses ? Le CBD peut-il réellement traiter la psychose ? Comment fonctionne ce composé dans l'organisme ?      

Qu’est-ce que la psychose ?

On peut définir la psychose comme une maladie mentale qui engendre d’énormes troubles tels que la perte de contact avec la réalité et les crises de délire. La personne atteinte a généralement des pensées déraisonnables et a du mal à distinguer la réalité du monde irréel. La psychose se manifeste également par des hallucinations auditives et visuelles.

C’est également un trouble qui atteint le cerveau. La personne atteinte a des émotions et des pensées différentes. Son comportement change considérablement. Cette maladie peut apparaître subitement ou se développer progressivement. Dans le cas où elle se développe progressivement apparaissent les premiers symptômes comme la méfiance, l’angoisse, la dépression, l’isolement. D’autres symptômes comme le manque d’appétit, les troubles de mémoire ou de concentration peuvent également apparaître.

De manière générale, la psychose commence à la sortie de l’adolescence. Lorsqu’elle est diagnostiquée, elle doit être traitée très rapidement. En effet, si elle n’est pas traitée rapidement, le malade mettra beaucoup de temps avant de guérir.

Par ailleurs, le malade n’a pas conscience de sa maladie et des troubles. Une personne atteinte de psychose aura tendance à prendre ses hallucinations et ses délires pour la réalité.

On peut également considérer la schizophrénie comme un genre de psychose. Les troubles de bipolarité peuvent également faire partie de cette catégorie de troubles. Il existe en général trois types de psychoses :

  • la psychose délirante ;
  • la psychose maniaco-dépressive caractérisée par d’énormes troubles d’humeurs ;
  • Psychose hallucinatoire.

La consommation de certaines substances comme la drogue, l’alcool ou des médicaments peut engendrer une psychose. Certaines maladies comme les tumeurs du cerveau et l'AVC peuvent laisser la psychose comme séquelles.

Il est toujours possible de soigner cette maladie et même de la guérir complètement. Pour ce faire, le traitement doit correspondre aux causes de la maladie et à ses symptômes. C’est une maladie qui touche en moyenne 3 personnes sur 100. Elle peut s’attaquer aux deux sexes et à tous les milieux sociaux.

Psychose chez les enfants

Symptômes de la psychose - La maladie atteint aussi les enfants

La psychose chez les enfants est très rare. Toutefois, on ne doit pas la confondre avec l’imagination débordante dont les enfants font preuve en général. Auparavant, on associait la psychose chez l’enfant aux troubles de l’autisme. Toutefois, aujourd’hui, on ne fait plus cette classification.

Psychose puerpérale

C’est une catégorie de psychose qui survient souvent après l’accouchement. Ce trouble psychotique tourne autour de l’enfant. En effet, la mère peut ressentir un refus de reconnaissance ou un délire concernant l’origine de la conception de l’enfant. Si ce trouble est diagnostiqué chez la mère, il est recommandé d’éloigner l’enfant en le séparant de sa mère pour quelque temps, car il pourrait arriver un infanticide. Il faudra aussi interner la mère. En ce qui concerne le traitement, cela reste le même que les autres types de psychoses.

Psychose chronique

On parle de psychose chronique quand la durée de la maladie dépasse 6 mois. La schizophrénie fait partie de cette catégorie.

Psychose ou névrose ?

On n'utilise plus la notion de névrose depuis plus de trente années parce que cette appellation ne se basait pas sur des données scientifiques. Auparavant, la différence entre la psychose et la névrose se basait sur le fait que les malades aient conscience de leur trouble. Les névrotiques étaient conscients de leur maladie par opposition aux psychotiques.

Qu’est-ce qui peut causer une psychose ?

De nombreux facteurs peuvent engendrer une dépression psychotique. Toutefois, toutes les causes ne sont pas déterminées. On peut citer entre autres :

  • les facteurs biologiques ;
  • l’hérédité
  • un dérèglement du cerveau
  • stress
  • consommation de substances comme la drogue.
  • manque d’oxygène dans le cerveau du bébé à la naissance

En général, les causes sont une combinaison de tous ces facteurs.

Comment le diagnostic est-il établi ?

On diagnostique cette maladie à partie de l’observation de certains symptômes cliniques. Ensuite, une série d’examens est pour compléter le diagnostic. A cet effet, l’analyse de sang, le scanner du cerveau, etc. sont effectués.   

Comment peut-on traiter la psychose ?

Symptômes de la psychose : Le CBD est un traitement efficace

Comme nous l’avons dit dans le point précédent, la psychose doit être rapidement traitée dès que les premiers symptômes sont visibles. En effet, à ce stade, le traitement est plus efficace et la guérison est plus rapide.

Sachez qu’il existe des traitements efficaces pour guérir la psychose. Il existe des médicaments neuroleptiques ou antipsychotiques. Mieux, on peut passer par une psychothérapie pour vaincre la maladie. Les médicaments ont pour but d’apaiser les symptômes et de prévenir les rechutes. Des médicaments comme la Clozapine et l’Olanzapine permettraient de réduire le risque de tentative de suicide.

S’il s’agit d’une dépression et d’une psychose, le traitement doit être composé d’antipsychotique et d’antidépresseur pour être plus efficace.

La prévention

Il existe des signes annonciateurs d’une potentielle psychose qui peuvent être détectés dès l’enfance. Si on diagnostique rapidement ces signes, la maladie pourra être traitée assez rapidement.

Les principaux composés du cannabis et leurs effets

Les composés principaux du cannabis sont le tétrahydrocannabinol connu sous son diminutif THC et le cannabidiol appelé CBD. Malgré qu’ils cohabitent dans la même plante, ces deux composés ont des effets différents sur le cerveau et le comportement. Selon certains chercheurs, la consommation du THC même en petite dose peut causer des symptômes de psychoses. Cependant; le CBD peut contribuer à guérir la psychose.

Effets du THC sur la psychose

Pour confirmer l’effet du THC qui peut être fortement lié à une psychose, des chercheurs ont soumis des personnes à une étude. Sous l’emprise du THC, les sujets en question ressentaient des stimuli beaucoup plus grands, alors qu’ils étaient censés être moins significatifs en période normale. Les sujets ont également révélé des symptômes de psychose en l’occurrence la paranoïa ou des délires.

Effets du CBD pour traiter la psychose

A l’opposé, le CBD pourrait contribuer à traiter les symptômes de psychose. En effet, le CBD, composé naturel du cannabis, a des bienfaits antipsychotiques. C’est cette question que nous allons traiter principalement dans la suite de cet article. Nous verrons dans quelle mesure le CBD est impliqué dans le traitement des symptômes de psychose.

Traitement psychose cannabique

 

Le traitement de la psychose à base de cannabis

Selon les experts, le cannabidiol pourrait aider à "réinitialiser" le cerveau des personnes atteintes de maladies telles que la schizophrénie et le trouble bipolaire. Cependant, une étude nouvellement réalisée (source fiable) démontre qu'un élément non psychoactif contenu dans la plante du cannabis pourrait diminuer les fonctions du cerveau défaillantes qui sont liées à la psychose.

Dans la revue JAMA Psychiatry, des chercheurs du King's College London révèlent qu'une seule dose de CBD pourrait être un remplaçant efficace des médicaments antipsychotiques qui existent depuis 1950. Il s'agit notamment de la Thorazine et de l'Haldol, dont l’efficacité connaît des limites. De plus, ces médicaments peuvent engendrer de graves effets secondaires.

Le Dr Igor Grant, directeur du département de psychiatrie de l'école de médecine de l'Université de Californie à San Diego et directeur du Centre de recherche sur le cannabis médicinal de l'école a déclaré : « Certes les remèdes existants ont facilité la vie de plusieurs patients malades atteints de schizophrénie, mais on ne peut pas les qualifier de remèdes ».

De même le Docteur Sagnik Bhattacharyya, chercheur en neurosciences translationnelles et en psychiatrie au King's College de Londres et chercheur principal de l'étude a affirmé : "Les résultats de nos recherches ont permis de faire sortir les mécanismes cérébraux d'un remède nouveau qui marche de façon très différente par rapport aux anciens antipsychotiques traditionnels".

Selon le Dr Grant, l'étude "renforce le sentiment croissant que le CDB pourrait être un bon remplaçant ou un supplément essentiel pour traiter une maladie difficilement traitable".

Une étude réalisée en 2017 au King's College London a fait ressortir que les sujets soignés  par le CBD montraient moins de symptômes psychiatriques que les sujets qui avaient pris un simple placebo.

Grant explique que le CBD a été révélé pour la première fois comme un possible traitement antipsychotique par des chercheurs allemands il y a environ dix ans.

Il affirme aussi que le système qui le fait fonctionner n’est pas très explicite, même s'il est possible que le CBD empêche une enzyme qui élimine l'anandamide. C’est un antidépresseur naturel qui fonctionne à travers le système cannabinoïde du cerveau.

Les informations révélées par l’étude

La dernière recherche a fait une comparaison entre les sujets recevant le CBD, un autre groupe de personnes recevant un placebo et un groupe témoin.

On n’avait pas diagnostiqué de psychose aux personnes qui ont participé à l'étude, mais elles montraient des symptômes de psychoses.

Le docteur Grant déclare également que la meilleure manière de bien soigner les personnes atteintes de troubles tels que la schizophrénie est de les soigner lorsque leur maladie n’est pas assez avancée.

Les chercheurs ont demandé aux sujets de réaliser une activité de mémoire qui prend en compte trois sections du cerveau qui interviennent dans la psychose.

Les scanners IRM ont démontré que l'activité de cerveau défaillante était très faible dans le groupe des personnes qui a utilisé le CBD, ce qui n'est pas le cas chez les sujets qui ont reçu un placebo.

Selon les résultats, "le CBD peut permettre de remettre l'activité cérébrale à un niveau normal". Cette déclaration a été faite selon un communiqué de presse du King's College London.

 

"Ce n'était pas un test de traitement, mais il montre que le CBD change certaines fonctions cérébrales dans un sens qui montre une amélioration" a affirmé le professeur Grant.

Le CBD permet au cerveau de se remettre en marche

Symptômes de la psychose : Le CBD permet au cerveau de fonctionner

Bien que de grandes lacunes subsistent dans la connaissance des mécanismes cérébraux impliqués dans des maladies telles que la schizophrénie, Grant déclare que l'étude du King's College London affirme que le cannabinoïde "pourrait normaliser les connecteurs ou "cross talk" dans les parties de cerveau liées à la schizophrénie". L’effet du CBD semble être un peu opposé au THC, le composé psychoactif contenu dans le cannabis. On soupçonne d'ailleurs le THC d’engendrer une psychose dans certains cas.

Le professeur Philip Mcguire, chercheur principal de l’étude réalisée en 2017 a affirmé : "Certes, on ne sait pas encore exactement comment le CBD fonctionne, il agit d'une manière différente des médicaments qui luttent contre la psychotique et pourrait par conséquent représenter un nouveau mode de traitement". Il a aussi déclaré que le CBD n'a pas de graves effets indésirables. Cela pourrait être important, car certains malades ont du mal à prendre des médicaments contre la psychose à cause des effets indésirables.

Un potentiel instrument de prévention

Bhattacharyya et ses collègues sont actuellement en train de réaliser une étude pour démontrer si on peut utiliser le CBD pour lutter contre les risques de développement des problèmes de santé mentale chez les jeunes.

"Il y a un besoin urgent d'un remède fiable pour les jeunes atteints de psychose", a ajouté M. Bhattacharyya. De même, il a ajouté que l'un des avantages majeurs du CBD est qu'il est sûr et semble très bien assimilé par le corps, ce qui fait de lui "le remède idéal". Lorsque tous les essais restants seront concluants, on aura la preuve réelle que le CBD a une place importante parmi les solutions des problèmes psychotiques. Ainsi, on pourra l’utiliser en clinique.

 

Notre recommandation de Tous les produits biologique BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Bionat CBD