Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

CBD pour les maladies cardiaques : Avantages, effets secondaires et traitement

Publié par Bionat CBD le

CBD pour les maladies cardiaques : Avantages, effets secondaires et traitement

Le cannabidiol (CBD) est l'un des principaux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Contrairement au célèbre tétrahydrocannabinol (THC), le CBD n'a pas d’effet psychoactif, ce qui signifie qu'il ne vous fera pas “planer”.

Les cannabinoïdes affectent le système endocannabinoïde, dont le rôle est de maintenir le corps dans un état d’équilibre interne ou homéostasie. Lorsque l'organisme se remet d'une inflammation ou d'une maladie, le CBD peut donner à votre système endocannabinoïde un coup de fouet pour qu'il fasse son travail de régulateur de l'organisme.

Le CBD a fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. D'ailleurs, on en trouve dans une diversité de produits : huiles, pommades, gommes, lotions, etc. Il est présenté comme une substance susceptible d’avoir un effet positif sur des affections telles que l'anxiété, les douleurs chroniques et même les maladies cardiaques.

Si certaines recherches et preuves anecdotiques montrent que le CBD peut avoir des effets bénéfiques pour la santé, la réalité est que la recherche sur le CBD n’en est qu'à ses débuts. Il y a donc encore beaucoup de choses que nous ignorons. De plus, les produits CBD en vente libre ne sont actuellement pas réglementés. La seule maladie pour laquelle un traitement médical à base de CBD a été approuvé par les autorités compétentes est l'épilepsie, avec Epidiolex.

Compte tenu de ces éléments, peut-on utiliser le CBD dans l’objectif de traiter ou de prévenir les maladies cardiaques ?

Que dit la recherche sur le CBD et les maladies cardiaques ?

CBD pour les maladies cardiaques - Le CBD lutte contre le stress

Les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes du CBD pourraient permettre de réduire les facteurs de risque pour certaines maladies cardiaques comme l'hypertension artérielle. Le CBD pourrait également réduire le risque de maladies connexes comme les accidents vasculaires cérébraux.

Le CBD, le système vasculaire et le stress

L’impact direct des cannabinoïdes sur le système vasculaire est avéré. Le CBD peut provoquer une baisse de la tension dans les parois des vaisseaux sanguins (vasodilatation), réduisant ainsi la pression sanguine, que ce soit au repos ou en situation de stress.

Une étude publiée en 2017 dans le journal JCL Insight porte sur les effets de réduction de la pression sanguine induite par le CBD chez l’homme. Les deux volontaires ayant participé à l’étude se sont vus administrer 600 mg de CBD ou un placebo.

Cette étude a permis de découvrir que le CBD permet de réduire la pression sanguine due au stress. Le stress qui peut être dû à la solitude, à l’anxiété, à l’isolement, aux difficultés familiales, professionnelles et socio-économiques est un trouble d’ordre mental qui peut avoir de profonds effets physiologiques à long terme et provoquer le développement de maladies cardiovasculaires, notamment par l’augmentation de la pression sanguine. Les résultats de l’étude ont montré que le CBD réduit la pression artérielle maximale pendant que le cœur se contracte (appelée pression artérielle systolique) au repos, de même que le volume de sang pompé à chaque battement du cœur (appelé volume d’éjection). Les implications de ces résultats sont très importantes dans la mesure où une trop forte pression sanguine est un facteur de risque pour les maladies cardiaques ischémiques.

Une autre conséquence du stress susceptible d’avoir cet effet est la libération chronique d’hormones du stress telles que l’adrénaline et le cortisol. Le stress modifie le mécanisme de coagulation du sang, augmentant ainsi le risque de crise cardiaque.


Enfin, le CBD a des effets anxiolytiques, alors que l’anxiété fait partie des facteurs susceptibles de causer du stress.

Hypertension artérielle

L'hypertension artérielle est le principal facteur de risque de maladies cardiaques hypertensives. Votre pression artérielle peut augmenter sous l'effet du stress, mais certaines recherches suggèrent qu'une dose de CBD peut réduire ce pic.

Dans le cadre d’une étude effectuée en 2009, des rats ont été soumis à une situation stressante qui a provoqué une augmentation de leur pression artérielle et de leur rythme cardiaque. Une dose de CBD a fait baisser à la fois leur tension artérielle et leur rythme cardiaque.

Dans le cadre d’une autre étude effectuée en 2017, des volontaires humains en bonne santé ont été soumis à une situation stressante avant de recevoir une dose de CBD. Les chercheurs ont constaté que le CBD a fait baisser la tension artérielle des patients.

Ainsi, bien que des recherches supplémentaires soient requises, le CBD pourrait être utile pour réduire la pression sanguine et le rythme cardiaque en cas de stress.

Cependant, une revue de 25 études réalisée en 2017 a révélé qu'il n'y avait aucune preuve que le CBD a des effets similaires dans des conditions non stressantes. Si vous souffrez d'hypertension, consultez votre médecin avant d'utiliser le CBD.

Accidents vasculaires cérébraux

CBD pour les maladies cardiaques - Le CBD peut lutter contre les accidents vasculaires cérébraux

Les maladies cardiaques augmentent le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC), un trouble grave de la santé cardiovasculaire. Un accident vasculaire cérébral ischémique se produit lorsqu'un caillot de sang obstrue le flux du sang vers le cerveau. Un vaisseau sanguin dans le cerveau peut également éclater, provoquant un accident vasculaire cérébral hémorragique.

Plus vite une personne victime d’un AVC mettra du temps avant d’être prise en charge, plus les dommages seront importants. En effet, l’interruption de l’irrigation sanguine du cerveau prive celui-ci d’oxygène, des nutriments nécessaires à son fonctionnement. Si cet approvisionnement demeure interrompu longtemps, cela pourra causer des lésions cérébrales graves, susceptibles de provoquer la mort.

Un article scientifique publié dans la revue Pharmaceuticals expose le potentiel thérapeutique du CBD en tant que traitement de l’AVC ischémique. Le CBD a des qualités anti-inflammatoires, antioxydantes et neuroprotectrices avérées. Il a aussi un puissant effet cérébroprotecteur, durable et antioxydant.

Une étude qui date de 2010 a démontré qu’en cas d’AVC, le CBD peut protéger la victime contre les lésions cérébrales. Un autre effet bénéfique : le CBD aide les victimes d’AVC à se remettre, en stimulant leurs fonctions cérébrales.

Enfin, une autre étude plus récente datant de 2017 a conclu que le CBD augmente le flux sanguin cérébral en cas d'accident vasculaire cérébral.

Il est cependant important de noter que ces études portaient toutes sur des animaux. Des recherches supplémentaires sont requises pour déterminer si ces conclusions s'appliquent également à l'homme.

Myocardite

La myocardite est une inflammation du tissu musculaire du cœur appelé myocarde. Aucun traitement médical permettant de prévenir l’apparition de cette maladie n’existe à l’heure actuelle. La plupart du temps, les personnes atteintes s’en remettent d’elles-mêmes sans trop de complications, mais dans certains cas, une aggravation de l’inflammation peut abîmer le cœur.


La plupart des myocardites sont dues à des infections virales, bactériologiques ou fongiques, ou encore à des maladies auto-immunes. Les symptômes les plus courants sont la fatigue, les raideurs au niveau de la poitrine, des difficultés respiratoires, un état grippal et des palpitations cardiaques.

Un certain nombre d’études ont permis de démontrer le potentiel thérapeutique énorme du CBD en tant que potentiel futur traitement contre la myocardite. L’état actuel des recherches est exposé dans un article publié en 2016 dans la revue Molecular Medicine sur l’impact du CBD sur l’inflammation, le remodelage et le dysfonctionnement du myocarde chez les modèles atteints de myocardite auto-immune expérimentale.

Une étude a montré qu’un traitement à base de CBD contribue à la réduction de la myocardite auto-immune, tout en ayant d’autres effets bénéfiques en cas de troubles et de dysfonctionnements cardiaques ou cardiovasculaires, essentiellement grâce à ses vertus anti-inflammatoires et anti-fibrotiques.

Ischémie myocardique et arythmie

L’ischémie se définit comme un flux de sang vers des organes qui n’en ont pas besoin, notamment les muscles cardiaques. Au niveau du cœur, une ischémie myocardique provoque des battements cardiaques irréguliers appelés arythmies. On parle de bradycardie si les battements sont plus lents que la normale, ou de tachycardie si les battements sont plus rapides que la normale. Les battements irréguliers sont appelés palpitations ou fibrillation.

Le sang alimente les cellules en oxygène et en nutriments essentiels. Son absence peut donc entraîner la nécrose ou la mort cellulaire. En cas de flux sanguin insuffisant vers le cœur dû à une ischémie, la mort cellulaire d’une petite zone concentrée de tissus cardiaques peut provoquer un infarctus du myocarde.

Le CBD semble protéger le cœur contre l’ischémie en contribuant au flux de circulation sanguine vers le cœur. Une étude publiée dans le British Journal of Pharmacology nous apprend que l’administration in vivo de CBD par reperfusion (afin de restaurer le flux du sang) permet de faire disparaître les arythmies cardiaques provoquées par l’ischémie et de réduire la taille de l’infarctus.

En plus de réduire le risque d’infarctus du myocarde en préservant les tissus cardiaques, le CBD a aussi des vertus antiarythmiques.

Comment utiliser le CBD

Le CDB est commercialisé sous de nombreuses formes : produits alimentaires, huiles, teintures, crèmes pour la peau, etc. Prendre du CBD par voie sublinguale constitue un moyen facile pour ingérer le produit. Les produits sublinguaux sont plus sûrs que certaines autres formes d'ingestion de CBD, comme la vaporisation. Ils sont également plus efficaces et prennent effet plus rapidement que les produits topiques ou alimentaires.

Étant donné que les produits à base de CBD en vente libre ne sont pas réglementés, il est extrêmement important de faire des recherches avant d’en acheter ou d’en prendre. Avant de commencer à prendre du CBD, vous devez également en parler à votre médecin.

Achetez votre produit auprès d'une source connue qui vend du CBD issu de l’agriculture biologique. Vous devez peut-être vérifier auprès de votre pharmacien local s'il recommande un produit particulier. Si ce n'est pas le cas, cherchez un produit qui a été testé d’une manière indépendante par un tiers. Ces informations doivent être disponibles sur le site web du produit ou sur son emballage.

Les tests effectués par un tiers vous garantissent que le produit que vous prenez est correctement étiqueté. C'est important, car selon une étude de 2017, seuls 31 % des produits sont étiquetés avec précision en ce qui concerne leur concentration en CBD. Ils peuvent être mal étiquetés en ce qui concerne d'autres cannabinoïdes comme le THC, ce qui est d’autant plus dangereux, car les produits contenant du THC sont illégaux.

Si vous décidez d’essayer le CBD, commencez toujours par une petite dose, puis augmentez-la progressivement. Une bonne règle de base est de tester d’abord une très petite dose la première fois que vous prenez du CBD ou lorsque vous passez à un nouveau produit. N'augmentez la dose que si vous ne constatez pas d'effets secondaires négatifs, jamais de plus de 5 à 10 mg à la fois.

Effets secondaires et autres risques liés au CBD

 

CBD pour les maladies cardiaques - Prendre l'avis de son médecin traitant avant de consommer du CBD

 

Les chercheurs rapportent que le CBD n’a que peu d'effets secondaires possibles : fatigue, diarrhée, changement de poids et d’appétit, etc. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le considère comme un produit sûr. Il ne crée pas de dépendance et il est impossible de faire une overdose de CBD. Il y a cependant quelques points importants à garder à l'esprit si vous voulez essayer le CBD.

D’abord, le CBD est susceptible d’interagir avec d'autres médicaments. En effet, il interfère parfois avec certaines enzymes hépatiques. Cette interférence peut empêcher le foie de métaboliser d'autres médicaments ou substances, ce qui entraînerait une augmentation de leur concentration dans votre système. C'est pourquoi avant de commencer à prendre du CBD, il est important d'en parler à votre médecin.

Ensuite, le CBD est susceptible d’augmenter votre risque de toxicité hépatique. Une étude récente a soulevé des inquiétudes en suggérant que le CBD peut abîmer le foie de la même manière que l'alcool, certains médicaments et même certains compléments alimentaires.


Si vous envisagez d'essayer le CBD, parlez-en d'abord à votre médecin. Demandez-lui quel est le dosage qui convient le mieux à vos symptômes et à votre état de santé. Assurez-vous de lui mentionner tous les médicaments que vous prenez déjà, y compris les suppléments en vente libre.

Conclusion

Bien que la recherche sur le CBD et les maladies cardiaques soit prometteuse, des études supplémentaires sont encore requises afin de comprendre les bienfaits du CBD dans le traitement des diverses maladies cardiaques.

 

Notre recommandation du 3 meilleurs produits biologiques BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.