Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

Utiliser le CBD comme coupe-faim : ça marche ?

Publié par Bionat CBD le

Utiliser le CBD comme coupe-faim : ça marche ?

Plusieurs points de vente ont récemment vanté les mérites du CBD pour coupe-faim en évoquant son potentiel à être utilisé comme complément pour perdre du poids. Mais ces affirmations sont-elles étayées par des données universitaires ou scientifiques ? Ou s'agit-il simplement de stratagèmes de marketing vides de sens utilisés par les entreprises du CBD ?

Pourquoi les magasins de CBD pensent que le cannabidiol pourrait servir de coupe faim ?

CBD pour coupe-faim - Il est nécessaire de privilégier une alimentation saine

 Une étude de 2012 publiée dans Psychopharmacology a fait état de la manière dont le CBD a affecté les habitudes alimentaires des rats. Elle a constaté que l'exposition au composé entraînait effectivement une réduction de l'appétit. Ces conclusions ouvrent la voie à d'autres recherches sur les possibilités de perte de poids offertes par le CBD. Elles ont également mis en lumière une nouvelle utilisation possible du CBD comme coupe-faim.

Cependant, il reste beaucoup à apprendre sur les façons dont le CBD peut affecter l'appétit. Si vous avez envisagé d'utiliser le CBD pour contrôler votre appétit, il est essentiel de comprendre d’abord le fonctionnement de l’appétit.

Comment fonctionne notre appétit, en général ?

La faim est l'un de nos instincts de survie de base et est donc principalement contrôlée par le cerveau. Il nous permet de savoir quand nous avons besoin de manger, et même ce que nous devons manger. Lorsque les gens ont une envie intense de manger certains aliments, cela montre que le corps peut avoir une carence en un nutriment essentiel spécifique contenu dans cet aliment.

Bien que la faim et l'appétit travaillent côte à côte, ils ne peuvent être confondus. L'appétit fait référence au fait de vouloir manger, plutôt qu'au fait d'avoir besoin de manger. L'appétit contrôle le moment où nous mangeons, ce que nous aimons manger et la quantité que nous mangeons. Cela dit, l'appétit est similaire à la faim en ce sens qu'il est contrôlé par le cerveau.

La libération de certaines substances chimiques réagit sur des neurotransmetteurs dans le cerveau pour nous dire quand nous avons faim et ce que nous voulons manger. Ces substances chimiques peuvent stimuler directement l'appétit ou encourager la production d'autres substances chimiques dans le corps, comme la ghréline.

Cependant, d'autres facteurs peuvent également affecter l'appétit. L'humeur, les sentiments et les émotions peuvent tous influencer notre envie de manger ou non, ainsi que les types d'aliments dont nous avons envie.

Comment le système endocannabinoïde peut-il contrôler l'appétit ?

Les cannabinoïdes tels que le CBD interagissent avec le système endocannabinoïde (ECS). Ce système est considéré comme l'un des systèmes physiologiques les plus importants du corps humain. Il régule en effet diverses fonctions importantes, notamment le sommeil, l'humeur et l'appétit.

Il existe deux types de récepteurs de cannabinoïdes, CB1 et CB2 qui sont situés dans le corps. Il s'agit des régions telles que le cerveau et le système immunitaire. Lorsqu'un endocannabinoïde interagit avec un récepteur cannabinoïde, de nombreuses fonctions physiologiques provenant de différents systèmes du corps sont activées. Parmi ces fonctions, on retrouve l'humeur, la mémoire, la sensation de douleur et l'appétit.

Le rôle du système nerveux

L'activité du système nerveux central régule l'apport alimentaire. En effet, lorsque les gens ont faim, le système de commande électronique envoie des signaux à l'hypothalamus ; une partie du cerveau qui aide à réguler l'appétit. Cela permet au système limbique (une zone qui contrôle les émotions) de savoir qu'il est temps de manger.

Les endocannabinoïdes sont responsables du ralentissement du processus de vidange et de transit gastro-intestinal et semblent stimuler la sécrétion de ghréline. Il s’agit d’une hormone qui augmente l'appétit et la consommation alimentaire. Après avoir mangé, le cerveau reçoit des signaux de satiété (par l'intermédiaire de l'hormone leptine), ce qui réduit l'activité du système nerveux central et fait savoir au corps qu'il est satisfait.

L’utilisation du CBD comme coupe-faim

Lorsque le CBD interagit avec les récepteurs CB1 (qui sont principalement situés dans le cerveau), il peut avoir un effet régulateur. Par conséquent, il pourrait agir soit comme agoniste, soit comme antagoniste. Un agoniste se lie aux neurorécepteurs dans le cerveau pour stimuler ou favoriser la production de certaines hormones et substances chimiques dans le corps. Un antagoniste a l'effet inverse, empêchant ou ralentissant la production d'hormones et de substances chimiques.

Comment le CBD agit-il sur la faim ?

Selon une étude de 2007, le CBD agit comme un antagoniste des récepteurs CB1. Dans certains cas où une alimentation excessive est préoccupante, le CBD peut contribuer à réduire la production de la ghréline, donc la sensation de faim. Il peut également augmenter la production des substances chimiques qui sont libérées pour dire au corps qu'il est plein. Ce processus peut réduire considérablement l'appétit.

Une autre étude publiée en 2018 rapporte que les antagonistes des récepteurs CB1 pourraient contribuer à réduire l'appétit, ainsi qu'à contrôler l'obésité en bloquant ou en désactivant le récepteur. Bien que le CBD ne désactive pas directement le premier type de récepteurs (CB1), il peut influencer d'autres molécules pour arrêter leur fonctionnement. La désactivation de ces récepteurs peut supprimer l'appétit et empêcher certaines personnes de manger une quantité importante de nourriture.

 

À ce stade, il est important de préciser que, bien qu'il existe plusieurs preuves en laboratoire suggérant que le CBD peut être utilisé comme coupe-faim, aucune étude clinique directe n'a prouvé la capacité du CBD à réduire l'appétit chez l'homme.

Pourquoi certaines personnes prennent du poids de façon excessive ?

CBD pour coupe-faim - Le cannabidiol favorise la perte de poids

 

 

Nombreux sont aujourd’hui ceux qui prennent du poids d’une manière excessive. C’est devenu un problème assez courant car certaines habitudes alimentaires qu’on peut qualifier de nocives sont perçues comme la mode. Plusieurs personnes s’adonnent également sans modération à la consommation des produits provenant de la restauration rapide. Cependant, mise à part ces mauvaises habitudes alimentaires, le fait de prendre du poids peut avoir d’autres raisons comme : faible métabolisme, déficience mentale ou encore des troubles génétiques. On peut prendre du poids de manière simple, rapide et facile sans grands efforts, mais perdre du poids nécessite un investissement et tout un processus pour plusieurs raisons.  

CBD pour coupe-faim : comment cette huile contribue à la perte du poids ?

Le CBD présente plusieurs avantages. En réalité, c'est en prouvant son efficacité dans plusieurs domaines que de plus en plus de personnes consomment cette huile sans hésitation. Certains médecins prescrivent l’huile du CBD biologiques à des patients atteints d’Alzheimer ou du cancer. Alors, l’huile de CBD pourrait aussi contribuer à la perte de poids. L’huile CBD favorise la perte de poids de plusieurs façons sans aucun effet secondaire.

CBD pour coupe-faim : Ses propriétés anti-inflammatoires

L’huile du cannabidiol possède plusieurs propriétés anti-inflammatoires, car l’inflammation contribue aussi à la prise de poids chez de nombreuses personnes. Lorsque vous consommez du CBD, il réagit sur l’inflammation de votre corps. En effet, il fait intervenir divers endocannabinoïdes naturels qui se trouvent dans le corps avec des récepteurs cérébraux.

Le CBD présente aussi plusieurs  propriétés antioxydants qui favorisent la perte du poids, car il procède à la réduction des agents oxydants qui sont en excès dans votre repas et qui contiennent de gras excessifs. Ces antioxydants agissent également sur les minéraux contenus dans le repas et qui favorisent la prise du poids. Ainsi, quand vous consommez le CBD, il permet à votre corps d’effectuer une réduction au niveau d’excès de gras ; ce qui engendre donc une perte de poids qui favorise par la suite un mode de vie beaucoup plus sain.

CBD et système immunitaire

Le CBD possède également plusieurs capacités qui contribuent au renforcement du système immunitaire. Cela permet généralement au bon maintien de l’esprit et du corps. Lorsque votre système immunitaire est assez fort, il y a beaucoup moins de chance que vous réagissez  aux différentes substances nocives. Ces dernières sont souvent dans certains cas, à la base de la prise de poids. Un métabolisme équilibré peut se renforcer par la prise du CBD de façon régulière.

Par ailleurs, certaines personnes désirent également consommer du CBD mais redoutent les éventuels dangers que peut renfermer cette substance.

CBD pour coupe-faim : Les dangers

CBD pour coupe-faim - L'activité sportive est un allié pour le bien-être

 Tout d’abord, il est nécessaire de savoir que le CBD ne dispose pas de dangers. Les consommateurs réguliers ne cessent de clamer cela depuis fort longtemps ; mais pour une meilleure compréhension il faudra analyser le CBD sur quelques points qu’on lui attribue souvent. 

CBD comme psychotrope

Contrairement à ce que penseraient plusieurs personnes, le CBD n’est pas du tout un psychotrope. Le cannabidiol est dépourvu des effets psychoactifs, ce qui n’est pas le cas du THC. Ce dernier influence notamment le système nerveux central de ses consommateurs tout en altérant la perception. La consommation du CBD ne peut faire « planer », peu importe sa forme, il n’y a non plus aucune modification au niveau de l’état de conscience. Le consommateur pourrait ressentir parfois de la somnolence.

Cependant, le Cannabidiol peut aussi se transformer en THC, ce n’est qu’ainsi qu’il développe des effets psychoactifs. Toutefois, ces effets ne sont pas vraiment prononcés et se manifestent en majeure partie par la somnolence. On ne peut donc pas parler de dangers du CBD. Par ailleurs, il faut savoir que ce risque peut être écarté lorsque le CBD s’utilise sous forme d’huile.

La toxicité

Selon une affirmation provenant de l’OMS, le cannabidiol ne semblerait pas nocif comme le prétendent certains. Par contre, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) révèle à travers une note, que le CBD pourrait éventuellement avoir d’effet négatif.

 Mais cet effet ne peut se remarquer que dans des cas bien spécifiques. En Avril 2019, une étude apparaissant dans la revue intitulée « molecules », démontre que lorsque la dose du CBD est élevée cela peut engendrer de graves conséquences au niveau du foie notamment des souris. Il faut savoir que le maximum de CBD que peut consommer un humain par jour est de 20mg/kilo. Cependant, les rongeurs ayant servis pour le test, ont eu quotidiennement des doses journalières qui vont jusqu’à 615mg.

Il est également nécessaire de notifier que le risque qu’engendre le surdosage chez les rongeurs n’existe pas chez les humains lorsque la consommation du CBD demeure raisonnable. Toutefois, il n’y a jamais eu des essais cliniques sur des êtres humains pouvant infirmer ou confirmer le résultat de l’étude.

Aussi, il est important pour toute personne se trouvant sous traitement, d’avoir l’avis d’un professionnel médical avant toute consommation du cannabidiol.

En outre, le risque au  niveau des poumons n'existe que lorsqu’il y a inhalation ( la consommation des fleurs CBD sous forme de joint). Le risque réside donc dans le fait de le fumer et non dans la substance elle-même.

La dépendance

Ce n’est qu’autour de la dépendance, que s’articule la question de danger du CBD. En effet, beaucoup de personnes relient le CBD au THC, surtout à cause de leur parentalité. Elles estiment que si le risque de dépendance existe au niveau du THC ; cela doit être pareil en ce qui concerne le CBD car les deux proviennent de la même source

Or, on a mentionné plus haut que le cannabidiol n’est pas un psychotrope, ce qui veut dire qu’il ne peut en aucun cas influencer le système nerveux. Cependant, il a la capacité d’interagir avec divers récepteurs se trouvant dans l’organisme afin de libérer la « sérotonine » ; ce qu’on appelle généralement : l’hormone du bonheur. Cela produit donc un effet qui se différencie totalement de celui que ressentent les consommateurs de THC. Vu qu’il n’y a pas de « planage » lors de la consommation du CBD, les consommateurs n’éprouvent en aucun cas le besoin d’augmenter leur dose.

Que peut-on retenir ?

Les premiers résultats des études réalisées sur l'utilisation du CDB comme coupe-faim sont prometteurs et pourraient encourager d'autres recherches sur la manière dont le cannabidiol agit pour réguler les cycles naturels de la faim. Cependant, il est important de ne pas surestimer ces affirmations car, comme mentionné ci-dessus, la recherche clinique actuelle ne montre pas de lien direct entre le CBD et une réduction de l'appétit chez l'homme.

 

Cela dit, la recherche suggère qu'il y a peu de mal à essayer le CBD. Pour certaines personnes, le composé pourrait très bien s'avérer être un coupe-faim efficace. Bien sûr, il faut garder à l'esprit que l'exercice physique et une alimentation saine seront toujours les aspects les plus importants pour parvenir à un mode de vie sain.

 

Notre recommandation du 3 meilleurs produits biologiques BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.