Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

L'huile de CBD interagit-elle avec la prednisone ?

Publié par Bionat CBD le

L'huile de CBD interagit-elle avec la prednisone ?

Il existe de nombreux produits auxquels on peut avoir recours pour lutter contre les affections inflammatoires. Parmi ces produits, nous pouvons citer le CBD et prednisone. La prednisone est un médicament qui est d’ailleurs généralement prescrit par les médecins pour lutter contre les inflammations. Cependant, c’est un médicament dont l’utilisation entraîne de nombreux effets secondaires. C’est l’une des raisons pour lesquelles certains patients et quelques praticiens se sont tournés vers des solutions beaucoup plus naturelles. Au rang de ces solutions, le CBD occupe une belle place. En effet, au cours des dernières années, le CBD a montré son efficacité dans le traitement des affections inflammatoires. Il s’est avéré être un excellent anti-inflammatoire. Pour les scientifiques, le CBD est sûr et il présente très peu de risques avec de très faibles effets secondaires. Peut-on alors l’associer avec d’autres anti-inflammatoires, notamment la prednisone ? C’est à cette question que nous répondrons.

Que représente la prednisone ?

CBD et prednisone - La prednisone est prescrite pour le traitement des inflammations

La prednisone est un médicament particulièrement efficace contre les inflammations. Il appartient à la famille des glucocorticoïdes. Cette catégorie de médicaments prend la dénomination de corticostéroïdes. On peut également les appeler les stéroïdes. Toutefois, il faut éviter de les confondre avec stéroïdes que nous connaissons c’est-à-dire les stéroïdes anabolisants qui sont utilisés par quelques sportifs (d’ailleurs interdits dans de nombreux sports). Avec la prednisolone, la prednisone est un médicament très efficace. Elle agit tout comme les hormones glucocorticoïdes que l’on retrouve déjà dans notre organisme. En effet, elle a les mêmes effets que ces dernières. Les glucocorticoïdes sont secrétées par les glandes surrénales et elles peuvent impacter plusieurs fonctions physiologiques notamment la réponse du système immunitaire ainsi que la réponse inflammatoire. C’est cette caractéristique des glucocorticoïdes que copie la prednisone. Toutefois, l’action de la prednisome sur l’organisme n’est pas aussi simple que cela.

En réalité, l’inflammation constitue une réaction normale de l’organisme face à une infection ou face à une blessure. Grâce à elle, le corps luttera plus facilement contre l’infection. C’est même la preuve que le système immunitaire essaie de se défendre contre les organismes extérieurs. L’inflammation permet donc au corps de détruire tous les agents pathogènes qui l’ont envahis. Cette défense de l’organisme a donc pour conséquence directe les gonflements, l’apparition des rougeurs et les douleurs. 

Cette réaction de l’organisme nous permet de savoir qu’il faut qu’on prenne soin de notre corps. Néanmoins, il arrive que les inflammations ne guérissent pas au moment où elles doivent guérir. Cette situation peut entraîner l’apparition de problèmes de santé plus graves. Par exemple, vous pouvez souffrir de l’arthrite, de douleurs articulaires et bien d’autres affections. C’est à ce moment que les actions des médicaments tels que la prednisone sont nécessaires.

Quelles sont les affections que peut traiter la prednisone ?

En utilisant les médicaments à base de glucocorticoïde comme la prednisone, vous arrêterez l’inflammation tout en réduisant l’activité du système immunitaire. Grâce à ces nombreuses propriétés, la prednisone peut soigner plusieurs affections. En effet, c’est à la fois un produit anti-inflammatoire, un produit anti-inflammatoire stéroïdien et un produit immunodépresseur. La prednisone peut donc être utilisée afin de guérir de nombreuses maladies. Parmi celles-ci, nous pouvons citer :

  • Les allergies ;
  • Les troubles de la peau ;
  • Certains types d’arthrite ;
  • Les maladies auto-immunes (la sclérose en plaques, le lupus, etc.).

La prednisone est donc un médicament indiqué pour le traitement de nombreuses affections. En plus, elle s’avère la plupart du temps très efficace. On pourrait donc l’utiliser aisément. Malheureusement, la prise de ce médicament peut provoquer de nombreux effets secondaires. Certains peuvent s’avérer véritablement désagréables.

Quels sont les effets secondaires de la prednisone ?

Bien qu’efficace, la prednisone n’est pas sans danger pour l’organisme. En effet sa consommation peut avoir de nombreux effets secondaires sur l’organisme. Au nombre de ses effets, nous pouvons citer :

  • L'agitation ;
  • L’insomnie ;
  • Des étourdissements ;
  • Les maux de tête ;
  • La transpiration ;
  • Des indigestions ou brûlures d'estomac ;
  • Les changements d'humeur ;
  • Le risque élevé de contracter des infections.

Outre les effets secondaires suscités, la consommation sur une longue durée de la prednisone peut engendrer d’autres problèmes qui peuvent  s’avérer bien plus graves. Nous pouvons citer :

  • Une prise de poids ;
  • L’intolérance au glucose ;
  • Une hypertension artérielle ;
  • Le risque élevé de contracter l'ostéoporose ;
  • Et enfin le retard de croissance chez les enfants.

Vous constatez donc que la prise de la prednisone peut représenter un danger pour l’organisme sur le court et sur le long terme. Par conséquent, de nombreuses personnes préfèrent la délaisser aux produits plus naturels tels que l’huile de CBD. Toutefois, il est important de connaître les effets de ce produit sur l’organisme. Comment agit-il ? Sa consommation entraînera-t-elle des effets secondaires sur l’organisme ?

L’huile de CBD peut-elle lutter contre les inflammations ?

CBD et prednisone - L'huile de CBD peut traiter de nombreux maux

Depuis quelques années, de nombreuses recherches ont démontré que l’huile de CBD présente de nombreux avantages. Ainsi, l’utilisation de l’huile de CBD s’est largement popularisée. L’un des effets les plus populaires de l’huile de CBD est sans aucun doute sa propriété anti-inflammatoire. Tout comme de nombreux produits pharmaceutiques, il permet de lutter contre les inflammations.  

En effet, quand vous utilisez de l’huile de CBD, il interagit avec le système endocannabinoïde de votre corps. Les substances chimiques telles que les endocannabinoïdes, les enzymes ainsi que les récepteurs cellulaires ou récepteurs cannabinoïdes composent ce système. Quant aux récepteurs cannabinoïdes, il en existe principalement deux types. Nous avons les récepteurs CB1 et les récepteurs CB2. Chacun de ces récepteurs a un rôle propre à lui. Ainsi, les récepteurs CB1 sont présents dans le système nerveux tandis que les récepteurs CB2 sont répartis dans tout le reste de l’organisme. Néanmoins, on les retrouve en forte concentration dans le système immunitaire.   

Le système endocannabinoïde a plusieurs fonctions. Parmi toutes ses fonctions, celle qui nous intéresse est le maintien de l’équilibre dans le corps. En effet, ce système permet de contrôler l’inflammation, la douleur ainsi que l’immunité. Toutefois, les fonctions du système endocannabinoïde ne se déclenchent que lorsque les endocannabinoïdes sont en contact avec les récepteurs cannabinoïdes. Les deux substances chimiques se mettent ensemble et forment pour l’occasion une serrure qui aura besoin d’une clé pour ouvrir une porte. Voilà ce qui se passe dans notre organisme avec les substances chimiques qu’il produit.

Que se passe-t-il alors avec les cannabinoïdes végétaux ?

Il faut dire que les cannabinoïdes végétaux ont également la même structure chimique que les endocannabinoïdes, notamment le THC. Grâce à cette structure, ils peuvent s’assembler avec les mêmes récepteurs que les endocannabinoïdes et ainsi déclencher les mêmes réactions dans le corps.

Toutefois, le CBD n’agit pas de la même façon. En effet, au lieu de s’insérer directement dans les récepteurs, il modifiera la manière dont il se liera aux autres molécules. L’objectif de ce changement est de les rendre plus ou moins efficaces. L’huile de CBD réagit donc plus efficacement. Quand elle pénètre dans l’organisme, elle agit sur la manière dont les molécules d’endocannabinoïde se lieront aux récepteurs CB2 qui se trouvent dans le système immunitaire. Cela permet d’arrêter plus rapidement l’inflammation. 

Dans sa façon de réagir, le CBD est donc semblable à la prednisone. En réalité, les deux produits permettent de suppléer le système immunitaire et réagissent directement avec les cellules. La seule grande différence entre les deux produits est que la prise de l’huile de CBD ne provoque pas nécessairement des effets secondaires contrairement à l’utilisation de la prednisone.

Cependant, cela ne veut pas dire que le CBD ne provoque aucun effet secondaire sur l’organisme. Il en a, mais ils n’affectent pas tout le monde et sont généralement peu graves. 

Comment l’huile de CBD interagit-elle avec la prednisone ?

Peut-on utiliser le CBD avec la prednisone ? C’est une très belle question étant donné que les deux produits ont à peu près la même action sur l’organisme. En plus, l’huile de CBD n’a que très peu d’effets secondaires sur le corps. Il peut donc être sans danger pour l’organisme. Il ne faut surtout pas oublier qu’elle vient d’une plante. Elle est donc naturelle. Bien qu’elle semble sûre, sachez que l’huile de CBD peut interagir avec d’autres médicaments. Ainsi, on remarque une certaine interaction entre le CBD et le tramadol, le CBD et les antidépresseurs, le CBD et les bêtabloquants. Il faut donc faire attention aux médicaments auxquels vous associez l’huile de CBD. 

Tout comme les autres médicaments, quand vous ingurgitez l’huile de CBD, il se retrouve dans votre système digestif avant d’aller vers votre foie en passant par la veine porte hépatique. Arrivée dans le foie, l’huile de CBD est métabolisée grâce à la voie du cytochrome P450 (CYP450). Il s’agit d’une voie enzymatique qui se retrouve au niveau du foie. Toutefois, la voie du cytochrome P450 n’est pas la seule enzyme qui intervient dans ce processus. On retrouve également dans ce processus le CYP3A4. Elle participe au métabolisme du quart des médicaments. On la retrouve donc dans l’huile de CBD et le prednisone.

Lorsque vous prenez de l’huile de CBD, elle inhibe l’action de l’enzyme CPY3A4. S’il s’agit d’autres médicaments qui ont été métabolisés par cette enzyme, leur décomposition sera alors plus lente. Par conséquent l’association de l’huile de CBD avec ces médicaments augmentera leur concentration dans le corps. Le risque d’effets secondaires graves s’élève donc. En faisant le texte de pamplemousse, vous pourrez déterminer si votre médicament interagir avec le CBD. Vous pouvez également demander conseil à votre médecin.

Prendre le CBD et la prednisone ensemble : est-ce une bonne idée ?

CBD et prednisone - Il est un peu dangereux d'associer les deux produits

C’est carrément une très mauvaise idée. Nous avons vu que la prednisone avait de nombreux effets secondaires. Or le CBD interagissait avec la prednisone et pouvait donc amplifier ces effets secondaires. Il n’est donc pas conseillé de prendre ces deux produits ensemble. Si vous voulez essayer l’huile de CBD pour guérir une inflammation alors que vous êtes sous prednisone, vous devrez arrêter le médicament d’abord. Toutefois, il n’est pas très conseillé d’arrêter brusquement le traitement à base de prednisone. Vous devrez le faire sous la supervision d’un médecin. 

En effet, passer directement de la prednisone au CBD peut causer quelques problèmes à l’organisme. Il vaut mieux diminuer au fur et à mesure la dose que vous prenez. Au cas où vous l’arrêterez de façon brutale, vous pourrez rencontrer quelques symptômes de sevrage. Il s’agit principalement de :

  • La fatigue extrême ;
  • Des douleurs articulaires ;
  • De la raideur musculaire ;
  • La sensibilité musculaire ;
  • Et enfin de la fièvre.

Face à tous ces symptômes, il faut faire attention si vous voulez abandonner la prednisone au profit de l’huile de CBD. Vous pouvez procéder au changement de produit pendant plusieurs jours. Il faut même veiller à aller lentement. Vous pouvez aussi trouver d’autres moyens qui vous permettront de gérer tout en douceur les symptômes que vous rencontrez. Cela peut passer par le sport ou simplement par un nouveau régime alimentaire. Retenez juste qu’il s’agit d’un processus lent et qui doit être suivi afin que le corps ne puisse pas subir les conséquences et ne souffre pas.

Que doit-on manger quand on prend de la prednisone ?

Les effets indésirables de la prednisone sont nombreux. Afin de les atténuer, vous pouvez légèrement modifier votre alimentation. Pour cela, vous devez consommer régulièrement des aliments ayant une faible teneur en sodium, des aliments avec une faible teneur en calories et des aliments qui sont riches en calcium ainsi qu’en vitamine D. En consommant de tels aliments, vous atténuez un tout petit peu les effets indésirables de la prednisone.

Somme toute, le CBD et le prednisone sont d’excellents anti-inflammatoires. Cependant, il faut éviter de les utiliser ensemble. En effet, les deux substances ont été métabolisées grâce au même enzyme. Elles peuvent donc interagir. En prenant le CBD avec la prednisone, vous augmentez le risque de sentir des effets secondaires. Il faut donc éviter de mélanger les deux produits sauf si c’est une demande expresse de votre médecin et qu’il vous a prescrit le CBD sur ordonnance. Il ne faut pas non plus oublier que l’huile de CBD interagit avec d’autres médicaments. C’est le cas des interactions entre le CBD et la méthotrexate.

 

 

Notre recommandation d'huile biologique BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.