Livraison GRATUITE dans toute la France* à partir de 60,00 € d'achats

CBD et alcool : que se passe-t-il si vous les fusionnez ?

Publié par Bionat CBD le

CBD et alcool : que se passe-t-il si vous les fusionnez ?

Le cannabidiol (CBD) est un composé extrait de la plante de cannabis. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), le principe actif du cannabis, le CBD n'a pas de propriétés psychoactives. Le CBD est utilisé dans l’industrie alimentaire et cosmétique pour produire des suppléments sous différentes formes. L'huile de CBD est extraite de la plante de cannabis, puis mélangée à une huile de support comme l'huile de noix de coco, de palme, d'olive ou de graines de chanvre. Le CBD a récemment fait une entrée remarquée parmi les produits naturels de santé et de bien-être : sprays, capsules, produits alimentaires, teintures et injections. On trouve ainsi des huiles infusées au CBD, des crèmes de corps, des baumes à lèvres, des barres protéinées, etc. Des recherches prometteuses attribuent au CBD une variété d’effets bénéfiques pour la santé. Il réduirait notamment la douleur et l'anxiété, tout en améliorant la santé de la peau. Même les fabricants d'alcool se sont lancés sur le marché en commençant à produire des shooters, des bières et d'autres boissons alcoolisées infusées au CBD. Certains mettent cependant en doute l’innocuité de la combinaison de l'alcool et du CBD. Cet article passe en revue les effets du mélange du CBD et alcool.


CBD et alcool

CBD et alcool - Respecter les doses permet de bénéficier des bienfaits du produit

En petite quantité, l'alcool est connu surtout pour sa capacité à réduire les inhibitions et à favoriser un sentiment de détente. A plus forte dose, il a un puissant effet dépresseur, qui interagit avec notre système nerveux central et affecte notre humeur, notre capacité d’expression et de coordination. En cas de consommation régulière et croissante, ces effets s’aggravent au fil du temps, ainsi que beaucoup de personnes peuvent en témoigner, soit pour l’avoir vécu elles-mêmes, soit pour en avoir été témoins chez des proches.


Les effets du CBD sont beaucoup plus subtils que ceux de l’alcool. Le CBD interagit surtout avec notre système endocannabinoïde (SEC), un large réseau de régulation interne qui s’étend sur tout notre corps et est chargé de maintenir l’équilibre entre nos nombreux systèmes biologiques.


Alcool et CBD peuvent avoir des effets similaires. Des recherches ont montré que la consommation de CBD contribue à réduire l'anxiété et à calmer les nerfs. Par exemple, une étude sur 72 personnes a montré que la prise quotidienne de 25 à 75 mg de CBD pendant un mois suffit à réduire l'anxiété et améliorer la qualité du sommeil. Le CBD a également un effet antidépresseur. A plus forte dose, cependant, le CBD a pour effet d’augmenter la somnolence.


Il est possible que la prise simultanée d'alcool et de CBD ait pour conséquence d’amplifier ces effets similaires, ce qui pourrait provoquer des symptômes tels qu'une somnolence et une sédation accrues. Certains affirment également que le mélange de CBD et d'alcool peut intensifier les effets, similaires ou non, de l'un et de l'autre, entraînant des changements d'humeur et de comportement.


En fait, les effets de l’alcool comme du CBD semblent varier en fonction de la quantité consommée. A petite dose, les deux ont un effet stimulant et énergisant, tandis qu’à plus forte dose, ils commencent à avoir plutôt des effets sédatifs. En partant de là, il se pourrait qu’une petite dose de CBD puisse servir à mitiger les effets les plus dévastateurs de l’abus d’alcool.


Malheureusement, très peu d’études ont été faites sur les effets sur la santé liés à la prise de CBD avec de l'alcool chez l’homme. Une étude portant sur les effets de l'administration aux participants de 200 mg de CBD et d'un gramme d'alcool par kilo, en fonction de leur masse corporelle, a révélé que l'association de l'alcool et du CBD entraînait des altérations significatives des performances motrices et une altération de la perception du temps. Les participants n'ont pas ressenti ces effets lorsqu'ils ont pris du CBD seul. Cette étude a cependant employé une quantité de CBD largement supérieure à l’usage habituel. Des recherches supplémentaires sur le sujet sont donc requises.

Est-ce légal ?

En France, la vente de CBD sous forme liquide (pour les cigarettes électroniques), ainsi que celle de produits à base de CBD, est autorisée, tant que le niveau de THC dans les plantes employées ne dépasse pas les 0,2 % et que le taux de THC dans le produit final est nul. La loi de l’Union Européenne, elle, fixe le seuil à 0,3 % de THC. Aucune loi ne réglemente la consommation simultanée de CBD et d’alcool.


Un effet protecteur ?

Certains éléments semblent indiquer que le CBD interagit non seulement avec le système endocannabinoïde, mais aussi avec d’autres molécules, notamment l'alcool.


Plusieurs études semblent indiquer que le CBD protège contre certains effets négatifs de l'alcool. Par exemple, une consommation excessive d'alcool peut abîmer les cellules, augmentant les risques d'inflammation et de maladies chroniques, telles que la pancréatite, les maladies du foie et certains types de cancer. Plusieurs études effectuées sur des animaux ont montré que le CBD protège contre les dommages cellulaires causés par la consommation d'alcool.


On peut citer, par exemple, une étude sur des rats, publiée en 2013 par la revue Pharmacology Biochemistry and Behaviour. Dans le cadre de cette étude, un premier échantillon de rats s’est vu appliqué du gel de CBD sur la peau, tandis qu’un autre échantillon a reçu une injection intraveineuse de CBD. La prise du CBD est effectuée dans les deux cas avant qu'on leur fasse consommer une grande quantité d’alcool en peu de temps. On a constaté que les deux méthodes permettaient de réduire de plus de 50% les dommages aux cellules du cerveau causés par une consommation excessive d'alcool. Le gel transdermique s’est avéré légèrement plus efficace.


Une autre étude, publiée en 2014 par la revue Free Radical Biology & Medicine, a conclu que l'injection de CBD à des souris les protégeait contre la stéatose hépatique. Cette maladie, connue sous le nom de maladie du foie, est due à un excès de graisse dans le foie, provoqué par une trop forte consommation d’alcool. Le CBD permet de limiter cet effet en augmentant l'autophagie, un processus qui favorise le renouvellement de nouvelles cellules et conduit à la régénération des tissus.


Encore une autre étude a montré que les extraits de cannabis riches en CBD peuvent provoquer une toxicité hépatique chez les souris. Cependant, certaines souris de cette étude avaient été gavées, ou nourries de force, avec des quantités extrêmement importantes d'extraits de cannabis.


Il n'est pas certain que le CBD ait les mêmes effets chez l'homme que chez ces animaux. D'autres études s'avèrent nécessaires pour savoir si le CBD peut prévenir les dommages cellulaires provoqués par l'alcool chez l'homme. Or, il n’y en a aucune sur cette question à l’heure actuelle.


Un remède potentiel contre l’alcoolisme ?

CBD et alcool - Un remède potentiel contre l’alcoolisme

 

Il y a également des études qui suggèrent qu’en plus de ses qualités protectrices contre les dommages causés par l’alcool, le CBD pourrait même contribuer à réduire les comportements addictifs. Si c’était confirmé, il pourrait en atténuer les effets et serait dès lors une ressource précieuse dans la lutte contre l’alcoolisme et les autres addictions.


Pour mieux comprendre en quoi le CBD pourrait aider les personnes dépendantes, il faut d’abord expliquer le mécanisme de base d’une addiction, ainsi que le fonctionnement spécifique de la molécule d’alcool. La sensation de plaisir (que nous ressentons, par ex. lorsque nous mangeons, buvons ou avons des relations sexuelles) vient de la dopamine libérée par notre cerveau dans différentes zones cervicales, notamment l’amygdale, le complexe préfrontal, le noyau accumbens et l’hippocampe, qui jouent chacune un rôle différent.


L’alcool et les autres drogues ont pour effet de stimuler ce système de récompense, afin de pousser notre cerveau à libérer de la dopamine. Plus cet effet stimulant est puissant, plus le produit sera addictif.


L’alcool a pour spécificité de perturber l’équilibre des neurotransmetteurs dans le cerveau, affectant surtout le niveau de sérotonine et de dopamine. C’est pour cela que ses effets sont si uniques, d’abord agréables et motivants, puis dépressifs et sédatifs. Une dose toujours plus forte d’alcool a pour effet de ralentir la communication entre les neurones du cerveau. A long terme, la consommation régulière d’alcool pousse le cerveau à compenser ce ralentissement en produisant davantage de neurones excitateurs (comme la dopamine), qui accélèrent les communications. C’est pour cela qu’une personne qui cesse de boire subitement, peut rester dans un état d’hyperactivité cérébrale, qui la poussera à vouloir reprendre sa consommation.


Or, le système endocannabinoïde joue un rôle clé dans le fonctionnement et la communication des neurotransmetteurs, en même temps qu’il régulent nos désirs et émotions. Des études ont d’ailleurs démontré que les carences et troubles endocannabinoïdes peuvent être un moteur addictif important.


La revue Nature Reviews Neuroscience a publié les résultats des recherches d’une équipe de chercheurs du Scripps Research Institute de Californie et de l’Icahn School of Medicine de New York, sur le rôle du système endocannabinoïde dans la signalisation de la récompense. D’après les auteurs, un fonctionnement irrégulier du système endocannabinoïde, qu’ils soient dus à la consommation prolongée de drogues ou à des facteurs génétiques, peut provoquer une addiction.


Or, les études qui tendent à montrer que le CBD, ainsi que d’autres thérapies à base de cannabinoïdes, peuvent contribuer à réguler ces irrégularités, sont de plus en plus nombreuses. Ces traitements limitent les facteurs de risque liés à la dépendance, réduisant même le risque de développement d’une addiction ou d’une rechute à l’avenir.


CBD et alcoolémie

CBD et alcool - L'alcoolémie

 

Enfin, il n’y a que peu de recherches sur les effets du CBD sur le taux d'alcoolémie, qui est la quantité d'alcool dans le sang. Un taux d'alcoolémie plus élevé est généralement corrélé à une plus grande perte de contrôle moteur et de fonctions cognitives.


Une étude sur 10 personnes a montré que lorsque les participants prenaient 200mg de CBD avec de l'alcool, ils avaient un taux d'alcoolémie nettement plus bas que lorsqu'ils consommaient de l'alcool avec un placebo. Il faut garder à l'esprit que cette étude a été effectuée dans les années 1970 et a utilisé une très forte dose de CBD, supérieure de près de 5 à 10 fois à la dose recommandée pour la plupart des personnes. Il n'est pas certain que des doses normales de CBD aient le même effet.


En outre, d'autres études ont fait état de conclusions contradictoires. Plusieurs études sur les animaux ont montré que le CBD ne réduisait pas la concentration d'alcool dans le sang lorsqu'il était administré en même temps que l'alcool. Des recherches supplémentaires sont donc requises pour déterminer comment le CBD peut affecter le taux d'alcoolémie chez l'homme.


Un remède contre l’alcoolisme ?

Certains chercheurs pensent que le CDB pourrait aider à traiter les troubles liés à la consommation d'alcool. En effet, certaines études portant sur des animaux ont montré que le CBD peut contribuer à réduire plusieurs symptômes de dépendance et de sevrage.


Une étude récente a examiné les effets du CBD chez des rats alcooliques. Elle a montré que le CBD aidait à réduire la consommation d'alcool, à prévenir les rechutes et à réduire la motivation à consommer de l'alcool.


La recherche sur les humains est limitée. Cependant, une étude sur 24 fumeurs a montré que l'utilisation d'un inhalateur de CBD pendant une semaine permettait de réduire de 40% la consommation de cigarettes. Ces résultats suggèrent que le CBD pourrait contribuer à réduire les comportements addictifs.


D'autres études sont requises afin de déterminer si le CBD peut contribuer à lutter contre l'alcoolisme chez l'homme.


Conclusion

Il faut savoir que les effets du CBD varient d'un individu à l'autre et qu’il est donc difficile de déterminer si le mélange de CBD et d’alcool affecterait tout le monde de la même manière. La plupart des études actuelles se concentrent sur les effets de la consommation de très grandes quantités d'alcool avec du CBD. On en sait donc moins sur les effets d'une consommation modérée ou occasionnelle. En l’absence de recherches supplémentaires, il n'est pas certain que le CBD et l'alcool puissent être combinés en toute sécurité.


Par conséquent, il est déconseillé de consommer du CBD et de l'alcool ensemble, surtout si vous n'êtes pas certain des effets de l'un ou de l'autre. Si vous décidez de mélanger le CBD et l’alcool, limitez au minimum les quantités des deux produits, afin de minimiser le risque d'effets secondaires indésirables. En cas d’inquiétude, n'oubliez pas de consulter votre médecin.

 

Notre recommandation d'huile biologique BIONAT CBD : 

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.